Azay-le-Rideau,  photo credit Berthé

 

Candes-Saint-Martin, photo DR

 

Chenonceau, photo Marc 

 

St Radegonde, photo Lanlignel

 

Amboise, photo DR

 

Richelieu, photo DR

Visites proposées

Nota : vu que le plupart des châteaux et des églises ont des marches ou des escaliers, des villes avec des pavés de rue très inégales, certaines de ces visites ne sont pas recommandées aux personnes handicapées ou d’une mobilité assez réduite.  

Château d’Amboise : perché au dessus la ville, entre médiévale et Renaissance, et qui enferme son histoire sombre, les traces des rois et de Léonard de Vinci ont aussi laissées leur empreinte.  Facilement jumelé avec le Clos Lucé ou Chenonceau.

Château d’Angers : d’un château fort à un château de plaisance, il garde le célèbre chef d’œuvre, la Tapisserie de l’Apocalypse.  Une entrée dans les visions, les arts, les pensées et les politiques du XIV siècle.  

 

Château d’Azay-le-Rideau : une perle ciselée de la première Renaissance qui invite aux reveries.  Facilement jumelé avec les châteaux de  Chinon, Villandry, Ussé ou Langeais.

 

Château de Blois : ce château s’étend du XIII au XVII siècles, une leçon en architecture, et beaucoup d’histoire : François I, Catherine de Médicis et son fils Henri III, Anne de Bretagne, Louis XII et Marie de Médicis.  L’amour, le meurtre, les politiques et architecture.   

 

Candes Saint Martin : parmi les plus beaux villages de France.  Une petite perle à jumeler avec l’Abbaye Royale de Fontevraud .

 

Château de Chambord : la vision démesurée du jeune roi de la Renaissance, François I.  Un monument au pouvoir séculier, défini par cette architecture symbolique et ciselée.  Le plus royaux des chateaux.  Facilement jumelé avec Cheverny.

 

Sainte Chapelle de Champigny sur Veude : inspirée par la Sainte Chapelle à Paris, ce bijou de la Renaissance montre les changements énorme entre la fin du gothique et le nouveau style, mais compte parmi les plus beaux vitraux du XVI siècle, dédiés à la vie de saint Louis.  Facilement jumelée avec la ville de Richelieu.  Proche à Chinon et à Tavant.

 

Château de Chenonceau :  « le château des dames », une histoire des femmes, y compris Catherine de Médicis et la belle Diane de Poitiers.  Très richement meublé et spectaculièrement fleuri, plein d’histoire et des cœurs brisés, il suit avec ses lignes gracieuses toute la Renaissance dans son architecture.  Facilement jumelé avec Amboise et le Clos Lucé. 

 

Château de Cheverny : un château privé, richement meublé du XVII et du XIX siècles, et une architecture qui reflète les idées du Grand Siècle, rare en val de Loire.  Facilement jumelé avec Chambord.

 

Ville Historique de Chinon : qui porte bien son label de Ville d’art et d’histoire.  Un patrimoine riche en architecture et en histoire.  Maisons en pans de bois côtoient les demeures de la Renaissance le long des rues de cette ville autrefois fortifiée. Chinon est plus que son château. La belle église saint Maurice du XII au XVI est au centre, et la collégiale millénaire de saint Mexme et l’exceptionnelle chapelle sainte Radegonde complètent cette énorme richesse. Voir information de la Forteresse.

 

Forteresse Royale de Chinon : Territoire de dispute entre les anglais et les français, des Plantagenêts à Jeanne d’Arc, l’histoire médiévale se déroule ici dans son cœur austère.  Facilement jumelé avec la ville historique de Chinon à son pied, la collégiale saint Mexme, et particulièrement la chapelle sainte Radegonde.  Dans les alentours se trouve les châteaux de Villandry, Azay-le-Rideau, Ussé et Langeais, ainsi que la Sainte Chapelle, l’église romane de Tavant et l’Abbaye Royale de Fontevraud.

 

Collégiale Saint Mexme, Chinon : commencée à la fin du X siècle, la collégiale enferme en sons sein, une crucifixion sculptée de cette époque ainsi que des peintures médiévales, y compris une très rare Fontaine de la pitié.  Ses vestiges montre l’évolution de l’époque.  Ouverte que sur demande.  Pour jumeler, voir informations de la Forteresse.

 

Chapelle Sainte Radegonde : site semi troglodyte qui date du II siècle de notre ère, fortement marquée par l’époque médiévale.  Elle abrite en son sein la célèbre fresque énigmatique des Plantagenêts à cheval, la Chasse royale, une « déambulatoire » creusée dans la roche et un puis païen.  Exceptionnelle et rare.  Ouverte sur demande ou des courtes durées en haute saison. Pour jumeler, voir informations de la Forteresse.  

 

Le Clos Lucé : de la chapelle privée d’Anne de Bretagne à la dernière demeure de Léonard de Vinci, entrez pleinement dans la Renaissance.  Avec le parc et des maquettes, c’est tout un univers des idées.  Facilement jumelé avec Amboise et Chenonceau.

 

L’Abbaye Royale de Fontevraud : les styles roman, gothique et le classicisme se mêlent pour raconter leur histoire à cette Abbaye tellement puissante.  Nécropole royale des Plantagenêts, les célèbres gisants des grands personnages hauts de couleur, Aliénor d’Aquitaine, Henri II Plantagenêt et Richard Cœur de Lion sont ici et leur histoire s’enchaine avec celle des femmes de pouvoir de l’Abbaye et celle des prisonniers.  A proximité se trouve Candes Saint Martin, et la visite de l’Abbaye est facilement jumelée avec Chinon pour poursuivre les Plantagenêts, particulièrement la chapelle sainte Radegonde.

 

Château de Langeais : ce château est littéralement le début et la fin de l’histoire des chateaux médiévaux en France, de la fin du X et du XV siècles.  Richement meublé.  Facilement jumelé avec Villandry, Azay-le-Rideau, Ussé et Chinon.

 

Château, Donjon et Cité Royale de Loches : une belle balade dans les veilles rues avec des jolies maisons anciennes qui amène au donjon du XI siècle de Foulques Nerra, les ajouts des Plantagenêts, Henri II, Richard Cœur de Lion et Jean Sans Terre ; une église romane avec ses « dubes » et le gisant d’Agnès Sorèl ; et le château où Jeanne d’Arc et Anne de Bretagne ont marqué son histoire s’offre au visiteur.  « Ville sœur de Chinon ».  

 

Richelieu, Ville du Cardinal : le Cardinal vie toujours dans les romans d’Alexandre Dumas mais également dans sa ville, cette première essaie à un urbanisme « moderne et complet,

raisonné », une « ville idéale » qui montre pleinement les idées et concepts l’époque.  Facilement jumelé avec la Sainte Chapelle de Champigny sur Veude et Chinon.

 

Eglise de Tavant : un des sites les plus mystérieux et énigmatiques médiévaux, l’église romane du XI avec sa crypte célèbre entièrement peinte du XIIe présente un univers de la pensée et expérience médiévale qui vous enveloppe et vous transporte. Exceptionnelle et rare.  Facilement jumelée avec la chapelle sainte Radegonde à Chinon et la Sainte Chapelle à Champigny sur Veude.

 

Château d’Ussé : château de la belle au bois dormant qui a inspiré bien des écrivains, y compris la célèbre conte de Charles Perrault.  Le château et la chapelle montre bien  l‘évolution architecturale à travers les siècles.

 

Château et Jardins de Villandry : un château privé de la Renaissance, connu particulièrement pour ses célèbres jardins restaurés avec beaucoup de soin afin de refléter  les idées de l’époque et à quoi ils ressemblaient réellement. Le seul château d’avoir entrepris ce travail énorme, c’est une vraie expérience du jardin à la française.

 

Amboise, photo DR 

 

Chambord, photo Sophie Lloyd

 

Champigny sur Veude, photo DR

 

Chinon, photo DR

 

Sainte Radegonde, photo Portier

 

 

Fontevraud, photo Liaum

 

Cunault, photo DR

 

Rigny Ussé, Photo DR